LE VILLAGE DE SAINT-HILAIRE

La commune de Saint Hilaire de Lusignan est une commune jeune née le 1er janvier 1971 de la fusion des communes de Saint-Hilaire-sur-Garonne et Lusignan-Grand. Plus récemment, le 1er avril 2009, la commune de Saint-Hilaire-de-Lusignan a été la huitième commune de l’aire urbaine agenaise à entrer dans l’Agglomération d’Agen qui, à ce jour, compte dans ses rangs 29 communes et environ 100 000 habitants. Nous sommes environ 1500 à vivre sur le territoire (1788 ha) de notre commune.

Ce territoire, les pieds dans Garonne, a un très beau patrimoine naturel préservé, chute des Pays de Serres, mais aussi un patrimoine bâti et historique importants. Chacun des villages ou hameaux composant la commune est riche de son église et de sa propre histoire.

Saint-Hilaire est le village centre avec une église classée de la dernière époque gothique, peu éloignée de Garonne, bâtie sur une motte peut-être factice. L’histoire du bourg de Saint-Hilaire se rattache intimement à celle de Colayrac-Saint-Cirq, la cité voisine et à celle de la ville d’Agen. Avant la Révolution et la création des communes, il existait une paroisse de Saint-Hilaire-de-Colayrac et jusqu’à ces dernières années la paroisse de Saint-Hilaire-de-Lusignan englobait le territoire de la commune de Colayrac jusqu’au lieu dit « Coude ». Cette banlieue, desservie par le fleuve et construite le long de celui-ci, était exposée, pendant les guerres, à toutes les incursions. Il existait un bac à trail dont le quai sommaire se situait à l’entrée du village.