LE VILLAGE DE LUSIGNAN-GRAND

Lusignan-Grand, perché sur le coteau, possède une magnifique église classée avec son chœur roman et le reste de style gothique. Tout l’édifice est bâti en pierre de taille. De magnifiques vitraux ornent la chapelle. Ils représentent la guerre (chevaliers armés) et la légendaire fée Mélusine (moitié femme, moitié poisson). Au dessus du chœur se trouve une « salle de garde » et celui-ci est percé de meurtrières témoignant d’un passé guerrier lié à l’existence du château de Lusignan. Ce château, certainement un des plus importants de la région, fut détruit fin 1649 sur ordre du duc d’Epernon. D’Anne de Lusignan (1210) à la démolition du château, le fief de Lusignan a appartenu à diverses familles seigneuriales sans filiation suivie, parmi lesquelles celles de Rovignan, des Boville, des Montpezat, des Dantré …

Maurignac

Hameau à l’ouest de la commune dominant la vallée de Garonne, Maurignac se pare d’une chapelle succursale. Cette église possède des vestiges romans (baies). Le chevet à pans semble être du XIIe siècle. Il se traduit à l’intérieur par cinq baies disparates surmontées d’arcs brisés ayant certainement supporté une voûte rayonnante. Ces arcs reposent sur des culs de lampe dont deux sont des personnages finement sculptés. Une belle tribune d’époque en bois de pays, un portail roman occulté dans le clocher mur occidental et un portail en arc brisé sous le porche sud terminent cet édifice.